Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

écologie et cuisine

  • La cuisine manuelle

    images.jpg

    Je me suis récemment rendue compte que je n'utilisais plus beaucoup d'appareils électriques dans ma cuisine, pourtant haut lieu de l'utilisation de ces machines par excellence.

    Pourquoi c'est important en matière d'écologie ? Parce que l'électricité pompe nos ressources naturelles et que l'enjeu des prochaines décennies sera essentiellement un enjeu énergétique.

    Pas question pour autant de retourner à l'âge de pierre mais l'action mécanique (nos muscles et une démultiplication de notre énergie par les outils ) est sacrément efficace et ne coûte pas grand chose à notre planète.

    Voilà donc comment je cuisine :

    - j'ai depuis quelques temps un fouet manuel (pas comme celui sur la photo mais c'est le même principe) et c'est très efficace. Je perds moins de temps (pas de démontage/remontage d'un robot), il y a moins de vaisselle à faire et j'utilise quelques muscles de mes bras, parfait pour ma silhouette  ;-)

    - j'ai un presse ail manuel, idem gain de temps, de vaisselle pour un résultat optimal.

    - j'utilise un presse purée pour faire mes purées

    - pour réduire en miettes des épices ou des biscuits, voire du chocolat, j'utilise un pilon, ça fonctionne parfaitement.

    - j'ai aussi un presse agrumes manuel, pour l'instant en plastique, mais je pense que j'en changerai à terme. Bon, il ne faut pas avoir deux kilos d'oranges à presser mais pour le petit jus d'orange du dimanche matin ou pour la préparation du ceviche, c'est parfait.

    - j'ai investi dans une râpe à manivelle, qui sert pour les fromages, les carottes, les courgettes, les pommes de terre ...

    Voilà, j'ai fait le tour. Encore une fois, pour moi, je n'y ai vu que des avantages, certes dans le domaine écologique mais aussi dans la perte de temps, de place, de rangement.

  • recette simplissime

    Je reviens avec une recette succulente qui demande peu de préparation à part l'épluchage de légumes et qui a réussi à faire aimer des légumes pas réputés faciles à mon fils de 6 ans (pas réputé facile lui non plus). 

    unspecified.jpg

    Eplucher des légumes (ici carottes, pommes de terre, poireaux), les tailler en fins bâtonnets et en rondelles pour les poireaux. Les placer au fond d'une cocotte, répartir des morceaux de beurre, une cuillère à soupe de sucre, 2 pincées de sel. Comme nous sommes toujours en régime flexitarien, nous y avons placé des morceaux de filet de poulet. 

    Couvrir la cocotte avec un couvercle à trous et laisser cuire sur feu moyen pendant au moins 20 minutes. Vous obtenez des légumes glacés absolument fondants et délicieux. 

  • 2 recettes express végétariennes

    0ec895ad-c206-4060-bb6e-a0fe0a6b7001_normal.jpg

    source : marmiton

     

    Comme je vous l'ai déjà dit, j'essaie d'introduire beaucoup plus de recettes végétariennes dans mon quotidien. Mais entre le travail et les enfants, je tente de trouver des recettes simplissimes qui plaisent à toute la famille. Voici les deux dernières, validées par un panel des plus difficiles (aka mon fils de 6 ans ! ).

    - Soupe "mexicaine"

    Mettre dans une marmite haricots rouges, maïs, coulis de tomate, bouillon de légumes, cumin et paprika (vous pouvez rajouter des pâtes, ça se marie très bien). Laisser cuire 20 à 30 minutes et j'ai ajouté à la toute fin des oeufs cassés directement dans la marmite, à la façon des oeufs pochés. Gros gros succès à la maison.

    - Curry de pois chiches

    Faire revenir dans une casserole avec un peu de matière grasse des légumes (hier des carottes, mais ça peut être des tomates, des épinards ... les possibilités sont multiples). Ajouter une boîte de pois chiches, de la pâte de curry et du lait de coco. Laisser mijoter 10 à 15 minutes et servir avec du riz.

    Je ne peux pas vraiment appeler ça des recettes mais ça me sauve la vie certains soirs de disette imaginative.

  • Ma cuisine du placard #2

    image.jpg

    photo tirée du dernier cuisine naturelle

    Comme je l'avais déjà expliqué,  j'aime bien de temps en temps faire un tour de ce qu'il y a dans mes placards, histoire d'utiliser mes réserves avant la date de péremption et de limiter mes dépenses sur la semaine.

    Donc, après un petit tour dans mon garde manger, voilà ce que j'y ai trouvé : 

    * haricots blancs

    * lentilles corail

    * coulis de tomates

    * boîtes de thon et de maquereaux

    * poireaux, pommes de terre, topinambours, céleri et carottes

    * restes de poulet au frigo

    Tout ça va donc nous donner : 

    * soupe de haricots napolitaine (haricots blancs, coulis de tomates, céleri, ail, origan, basilic)

    * socca aux carottes, miel et cumin (socca maison à base de farine de pois chiche que j'ai toujours dans les placards)

    * gratin de pommes de terre, topinambours et poulet

    * boulettes de lentilles corail au tofu soyeux

    * tarte aux poireaux et au thon

    Bien sûr, il faudra que je rachète des ingrédients car je suis bien loin des 14 repas pour la semaine ( nous préparons les repas des enfants pour l'école car il n'y a pas de cantine) mais c'est déjà une bonne base.

  • Mes p'tites recettes responsables : les madeleines

     

    image.jpg

     

    Une recette hyper simple à réaliser, qui plaît toujours aux enfants pour le goûter. Bon, il faut juste prévoir un moule pour les madeleines, et après, c'est parti !

    150g de farine - 130g de sucre (mais je n'en mets que 100) - 125g de beurre ramolli - 3 oeufs - 20g de miel doux - 5 g de levure chimique

    Pour éviter la corvée de vaisselle, je mets une grande casserole à feu doux pour faire fondre le beurre, puis une fois le beurre fondu, j'y ajoute la farine, le sucre, le miel, la levure et les oeufs. Je mélange le tout.

    Je prends une cuil à soupe de pâte que je place dans chaque empreinte du moule.

    J'enfourne les moules dans un four préchauffé à 220° pendant 4 min, puis je baisse le four à 180° pendant 4 autres minutes et c'est tout. Au total, une recette de goûter prête en 20 petites minutes à peine, cuisson comprise.