25/06/2014

le cadeau de la maîtresse

Bon, un passage hyper rapide car c'est aujourd'hui le jour de mon déménagement ! J'ai préparé un cadeau maison pour la maîtresse de ma fille qui est vraiment une super maîtresse.

Et je voulais faire du zéro déchet, donc voilà ce que ça donne :

 

001.JPG

 

Un dessin avec une phrase de ma puce sur un châssis, un kit petit déjeuner avec une brioche maison, du bon café en vrac, du bon thé, un yaourt bio maison, des cookies au chocolat maison car elle les avait beaucoup aimés dans une boîte de chips recyclée (bon, pour ça, il faut manger des chips pas vraiment écolo ...) et un joli cahier avec quelques unes de mes meilleures recettes de cuisine (dont les cookies).

Je pense que ça lui a fait plaisir et pour le coup, c'était vraiment zéro déchet, car j'ai utilisé des contenants comme les pots à confiture.

14/06/2014

cette semaine j'ai #17

003.JPG

* lu graines de possible et j'ai vraiment beaucoup aimé sa lecture. Là encore, rien de bien nouveau pour moi, c'est souvent une redite de ce que je pense ou lis ici ou là, mais se sentir confirmée dans ce que l'on pense, ça n'a pas de prix ...

* cousu, et pourtant je ne suis vraiment pas douée (pas comme annette ! ). J'ai cousu à la main (et oui madame, bon faut dire qu'à chaque fois que je touche une machine à coudre, il y a un problème) de vieilles serviettes que je transforme en grandes maniques pour nettoyer table à manger et plan de travail. Je n'en peux plus des éponges pleines de bactéries et jetables.

* progressé dans le no poo : désormais, mes cheveux tiennent une semaine entière sans une seule goutte d'eau et sans que je n'y fasse rien que du brossage. A la fin de la semaine, c'est aloe vera en friction et des cheveux en pleine forme.

* soigné un très méchant coup de soleil à l'aloe, c'est vraiment une plante magique, mon coup de soleil est passé une journée.

* décidé d'être encore plus attentive à ce que je mange après le scandale lié à l'esclavagisme sur les bâteaux de pêche en Thaïlande. Je suis vraiment écoeurée de ce que les hommes peuvent faire à d'autres hommes et à la planète juste pour du profit ...

Sinon, je déménage dans 15 jours et je suis donc dans les cartons et le tri. Je vais essayer d'être encore présente ici durant ce laps de temps mais ce n'est pas facile de tout concilier.

12/06/2014

Liebster Award

liebster-award

 

J'ai été taguée par le blog vêtement écologique et comme j'ai quand même fondé ce blog pour échanger avec les autres, je me fais toujours un devoir de répondre aux tags. Par contre, pour les lectrices de mon blog sur hellocoton, je n'utilise que très rarement ma page, n'hésitez pas à commenter ici plutôt que sur hellocoton si vous voulez qu'on échange.

1- Pourquoi as-tu créé ton blog ?
 
Comme je viens de l'écrire, c'est vraiment dans l'objectif de partager et d'échanger sur la thématique écologique. D'abord orienté mode, mon blog est aujourd'hui devenu plus lifestyle avec une volonté de simplicité volontaire. 
 
2- As tu un modèle (de vie, de réussite, de style…) ?
 
J'ai eu plusieurs modèles, plutôt féministes : Louise Weiss, Simone de Beauvoir, Louise Michel ... J'ai beaucoup lu d'elles et sur elles. Aujourd'hui, j'ai une vénération pour Pierre Rabhi, sa sagesse, sa simplicité, son sens des valeurs et surtout la mise en pratique de ses idées.
 
3- Pour toi, c’est quoi un « vêtement écolo » ?
 
Au tout début de mon blog, un vêtement écolo, c'était un vêtement en coton bio. Désormais, c'est plutôt un vêtement dans lequel on se sent bien (coton bio ou pas) et qu'on va garder longtemps. Ou un vêtement de seconde main qui n'a pas nécessité de production supplémentaire.
 
4- Ta prochaine destination de voyage ?
 
La France car nous déménageons de Budapest vers la France en juin. Sinon, nous envisageons d'aller en Espagne pour les vacances de Pâques (de l'année prochaine donc ! )
 
5- Ton dernier ou ton prochain projet DIY ?
 
Je suis en train de coudre des maniques pour nettoyer ma table et mon plan de travail, à partir de serviettes qui commençaient à être bien usées. J'essaie de donner une deuxième vie aux choses mais je ne suis pas hyper douée de mes mains.
 
6- Ton imprimé préféré pour les vêtements ?
 
J'adore le liberty mais je ne trouve pas qu'il me va ...
 
7- Est ce que tu as un ou plusieurs petits gestes écolos au quotidien ? Dans ce prolongement, c’est quoi pour toi l’écologie ?
 
Vaste question ! Beaucoup de gestes écolo, j'essaie de plus en plus d'aller vers une simplicité dans ma consommation, dans ma vie en général. Je me rends compte que l'envie de posséder des choses éloigne de l'âme. L'écologie pour moi désormais, c'est de prendre soin de la planète, de me rapprocher de la nature et de retrouver une simplicité et une sérénité dans mes gestes quotidiens.
 
8- Un eshop favori ?
 
J'achète de moins en moins mais je dirais Dille & Kamille.
 
9- Quel métier fais tu dans la « vraie vie » ?
 
Ah ! Mon métier est top secret ! Rien à voir avec l'écologie ...
 
10- Fromage ou dessert ?
 
Dessert ! Surtout du chocolat !
 
11- La petite dernière pour s’amuser : ton gif préféré ?
 
Je ne suis pas très gif car pas très geek au final ...
 
Bon, je ne tague personne mais si mes lecteurs qui ont un blog veulent répondre à ce questionnaire, qu'ils le disent en commentaire avec le lien de leurs blogs et je ferai une récap.

08/06/2014

les trouvailles du dimanche #9

026.JPG

 

Dans les trouvailles du dimanche de cette semaine, je vais encore vous parler d'une émission radio que j'aime beaucoup. Depuis que je suis expatriée, j'écoute beaucoup la radio française et j'ai fait de très jolies découvertes.

L'émission dont je vais vous parler aujourd'hui me fait voyager et m'ouvre sur le monde. C'est aussi l'occasion pour moi de faire un bilan de mes quatre années passées à Budapest.

Elles auront été riches, d'émotions, de découvertes, de rencontres mais surtout de meilleure connaissance de moi. Quand j'ai débuté l'aventure de l'expatriation, j'avais en tête une image d'Epinal des expatriés que j'allais rencontrer ici : baroudeurs, curieux, originaux ...

Bon autant le dire tout de suite, j'ai très peu rencontré d'expats de cet acabit. J'ai plutôt retrouvé une communauté de français collés les uns aux autres, regroupés dans le quartier français pour la majorité, sans forcément beaucoup d'ouverture sur le pays dans lequel ils vivent.

Cette expérience m'a aussi permis de me rendre compte que la France me manque et que je m'y plais bien. La confrontation avec l'ailleurs a été une vraie richesse mais vivre là où sont mes racines est important pour moi. Je pense que cette expérience sera certainement la seule expatriation de ma vie mais je suis heureuse de l'avoir vécue (heureuse aussi qu'elle se termine).

Je reste tout de même fascinée par les voyages et les autres cultures. Quand j'ai envie de m'évader et de passer un bon moment, je mets la fréquence de ma radio sur le Mouv et j'écoute Allo la planète.

Là, j'y retrouve les vrais baroudeurs, les curieux, les originaux, ceux qui ont décidé de parcourir une partie du monde à vélo couché, d'emprunter le camion des grands parents pour partir voir le Cap Nord sur un coup dê tête ou qui vivent une expérience insolite en plein milieu du désert australien à faire la cuisine aux cow-boys du coin.

J'aurai aimé être comme eux mais il faut me rendre à l'évidence, je n'ai pas l'âme d'une aventurière ...

Mais je remercie Allo la planète de m'ouvrir à d'autres horizons.

Le facebook de l'émission est ici.

04/06/2014

La famille souris

008.JPG

Ce week end, il y avait le vide grenier de l'école de ma fille et je suis tombée sur un exemplaire en parfait état de "la famille souris prépare le nouvel an" de Kazuo Iwomura.

J'adore ces livres, j'ai une toute petite collection récupérée sur des vide-greniers, des bourses aux livres ... Les dessins sont d'une grande délicatesse, accompagnés d'une seule phrase évoquant un quotidien suranné.

Je trouve ces histoires parfaites pour évoquer des scènes de la vie quotidienne qui s'écoule lentement comme pouvait l'être la vie autrefois. J'aime les lire aux enfants (qui les aiment beaucoup aussi) car j'ai l'impression de me poser, d'arrêter la course, de déguster ces moments et je dois le dire, je suis très envieuse de cette famille souris qui sait apprécier à leur juste valeur les moments simples et beaux passés ensemble.

007.JPG

Je voudrais laver mon linge dans la rivière, me baigner et me sécher un jour de grand soleil avec eux. Je voudrais cueillir des framboises fraîches et préparer le pain pour nous retrouver tous ensemble autour de la table du petit déjeuner. Je voudrais cuisiner ce gâteau de riz si moelleux qu'on ne mange que le jour du nouvel an.

Offrez ces livres à vos enfants, lisez les avec eux pour goûter de ce temps si précieux passé ensemble.