Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

citoyenne model

  • Cette semaine j'ai #29

     

     IMG_20150327_140016.jpg

    * goûté l'infusion thym de pêche de Bonneterre. Elle est excellente, vraiment, et pourtant je ne suis pas portée sur les infusions aux herbes. Le thym a des vertus tonifiantes et antiseptiques. On sent la touche de pêche qui apporte une note sucrée et douce à cette infusion, bref, je plébiscite.

    * testé le shampoing au rhassoul. J'ai mélangé rhassoul, eau, miel, aloe vera et huile essentielle de geranium, laissé poser en masque durant 15 minutes et rincé en massant le cuir chevelu et en terminant par une eau de rinçage vinaigrée. Mes cheveux sont très propres et doux, je valide.

    * progressé sur l'achat en vrac. J'ai trouvé un magasin bio très sympa, qui de plus est situé sur la route entre mon domicile et mon travail et qui propose beaucoup de produits en vrac : farines diverses, légumineuses, céréales, biscuits, fruits secs ... J'utilise des sachets en papier car il n'y a pas de tare possible avec la balance. Pour celles et ceux qui habitent près d'Aix en Provence, il s'agit du magasin bio situé sur la zone commerciale La Pioline.

    * trouvé un rituel de méditation en commençant ma journée par 15 minutes de méditation et en la finissant par 15 minutes de méditation également. J'espère voir des effets prochainement, même si je parviens désormais à penser à vivre plus dans l'instant présent.

  • seconde main

     

    IMG_20150324_073016.jpg

    Je me suis fixée comme objectif cette année de n'acheter quasiment que du seconde main. Et pour l'instant le pari est plutôt réussi : plusieurs meubles via le bon coin (tabourets de bar, console/bureau, fauteuil), vêtements via ebay ou instagram, déco via instagram également. 

    Je n'ai pas de technique particulière, beaucoup de patience, je résiste à la consommation facile et à l'envie immédiate. 

    J'aime l'idée que ça ne soit pas simple, l'idée de la quête et de l'objet qui ne tourne pas sur tous les réseaux sociaux.

    Sur le bon coin, je crée mes recherches favorites et j'y passe une fois par jour au moins. Je me fixe un prix  mais j'accepte de ne pas descendre trop bas non plus.

    Sur ebay, j'y vais en fonction de mes besoins,  tous les jours jusqu'à trouver mon bonheur. Je ne crée pas de recherche car sinon ma boîte mail est inondée. 

    Sur instagram, je suis abonnée à des vide dressing ou des boutiques vintage, soit via des comptes que je suis déjà ou via la recherche.

    Je vais aussi chez emmaus pour les livres, la vaisselle, un peu de déco. Ici, je ne trouve ni vêtement ni meuble intéressant mais je sais que dans certaines villes, les entrepôts regorgent de trésors. 

    Si vous avez des astuces,  n'hésitez pas à les partager ici.

  • La simplicité à Londres

     

    image.jpg

    Durant mes vacances à Londres, j'ai essayé de pratiquer la simplicité et le zéro déchet mais je dois avouer que ce ne fut pas la chose la plus facile au monde.

    Côte valise, je commence à avoir l'habitude avec 2 enfants de réduire au maximum ma valise. Pour cette semaine, 1 pantalon, 2 robes, 1 gilet, 1 haut, 1 blouson, des collants de couleur et des sneakers pour marcher des heures durant sans la moindre fatigue. Je pense avoir fait la valise optimale.

    Dans mon vanity,  un savon, de l'huile de coco, de l'eau florale de lavande, un pot contenant de la farine de pois chiches + Aloe vera + miel pour mon shampoing. C'était largement suffisant pour la semaine.

    En matière de zéro déchet,  c'était pas mal mais on peut mieux faire : un paquet de pâtes dans du plastique, des soupes emballées également dans une bouteille en plastique, des oeufs bio en emballage carton, du bacon sous plastique et une boîte de conserve de haricots blancs à la tomate. Pas simple d'éviter ces emballages en location et ce n'était pas la franche saison des légumes frais en salade.

    Côté achats, nous sommes revenus avec quelques souvenirs de Londres, mais limités à leur maximum et sans trop de plastique : bus londonien pour mon fils, playmobils représentant la garde de la reine, sac à dos pour ma fille avec le drapeau anglais, un livre en anglais pour les enfants sur Londres et quelques souvenirs pour les maîtresses.

    Voilà un voyage finalement pas trop mal géré en terme de simplicité et de déchet.

  • Londres avec des enfants

    image.jpg

    Pour les vacances, nous étions donc à Londres avec les enfants qui ne connaissaient pas du tout cette ville.

    Comme je l'ai déjà expliqué, nous aimons partir en appartement, c'est une solution économique,  écologique et qui nous permet de découvrir une ville comme un de ses habitants. Notre appartement se trouvait dans Notting Hill à proximité de tous les commerces et des transports en commun. Le quartier était vraiment très chouette et pas trop éloigné des lieux à visiter.

    Nos deux seuls moyens de transport ont été les bus et nos jambes. Londres a un réseau de bus dense qui permet de se déplacer partout très facilement et cerise sur le gâteau de visiter la ville en hauteur ( nous avons souvent bénéficié des places au 1er étage du bus devant la fenêtre ).

    Nous voulions visiter la ville de façon tranquille, de toute façon,  difficile de faire autrement avec des enfants de 8 et 5 ans. Nous avons donc fréquenté les aires de jeux, notamment le Diana ' s memorial,  à kensington garden,  un parc avec un bateau de pirate en plein milieu d'un banc de sable.

    Nous leur avons réservé des visites rien que pour eux : le bateau pirate de Francis drake ( une reconstitution parfaite qui leur a donné l'illusion d'être un pirate pendant une heure ), l'exposition dinosaure au musée d'histoire naturelle, le musée des transports, excellent vraiment même si un peu cher.

    Nous avons vu les incontournables qui font rêver ma fille : big ben, la tour de Londres, la relève de la garde ( un monde fou d'ailleurs, le bon plan selon moi, aller là où se trouve la boutique du garde, face à la fontaine, pour y voir le départ des gardes remplaçant ceux de buckingham ).

    Nous avons fait une visite culturelle au Tate Modern,  un peu gâchée par la bouderie de ma fille. Mais j'ai beaucoup aimé admirer les oeuvres de Picasso, Dali ou Miro.

    Et nous leur avons fait goûter la cuisine locale à travers un petit déjeuner british ( oeuf sur le plat, bacon, haricots blancs à la sauce tomate sucrée, scone ), un fish & chips, des chips au vinaigre.

    Ce séjour était aussi l'occasion d'une immersion dans la langue anglaise car mes enfants fréquentent une école bilingue français/anglais, même si je peux déplorer  le nombre de touristes, notamment français, dans la capitale anglaise.

    Londres reste une ville très chère,  même avec la majorité de nos repas pris à l'appartement. Dans la semaine, je vous parlerai de l'aspect minimaliste zéro déchet de ce voyage.

  • la simplicité volontaire en portraits

    Voici mon livre de chevet actuel et il me pousse dans mes retranchements. Il s' agit d'une succession de portraits à travers des interviews de ces gens lambda qui ont décidé de vivre une autre vie que celle imposée par la société de consommation.

    On y trouve des familles, des célibataires,  des jeunes, des personnes âgées,  des personnes impliquées dans le monde associatif ou politique et d'autres qui vivent tout simplement leur vie.

    Elles ont toutes en commun d'avoir rejeté la société de consommation actuelle en se passant de voiture, télévision,  vêtements de marque et même de travail et de salaire tout en ne vivant pas un mode de vie nomade.

    Et voir que tant de profils différents sont définitivement plus heureux sans bien matériel,  c'est particulièrement inspirant. Enfin un livre qui n'exalte pas la réussite sociale pour être heureux !

     

    Studio_20150225_133603.jpg

    Studio_20150225_133649.jpg